Le scandale des appels d’offres

Le scandale des appels d’offres

Une des pratiques répandues lorsqu’un client souhaite engager un professionnel pour une prestation de communication visuelle, consiste avant d’effectuer son choix, à demander une esquisse, un croquis ou un avant-projet. Cette demande contraint les créatifs à travailler gratuitement sans leur assurer un dédommagement. Graphicstyle s’indigne de ce fonctionnement qui dévalorise la profession. Selon l'article 49 du code des marchés publics : "Quel que soit le montant du marché, le pouvoir adjudicateur peut exiger que les offres soient accompagnées d'échantillons, de maquettes ou de prototypes concernant l'objet du marché ainsi que d'un devis descriptif et estimatif détaillé comportant toutes indications permettant d'apprécier les propositions de prix. Ce devis n'a pas de valeur contractuelle, sauf disposition contraire insérée dans le marché. Lorsque ces…