Le design de votre site est-il cohérent avec votre image ?

Le design de votre site est-il cohérent avec votre image ?

Le digital étant incontournable et le marketing plus qu’indispensable pour sortir du lot, il est important de travailler le sur-mesure du design de son site.

On le sait tous aujourd’hui, l’image de notre entreprise doit être cohérente sur tous supports pour se rendre plus visible, se faire comprendre et accroître en notoriété. Pour cela, chaque entreprise se doit indéniablement d’avoir et de maintenir une charte graphique qui lui est propre, c’est-à-dire avoir son design sur-mesure : polices, couleurs, formes utilisées…

Peu importe si vos produits respectent la charte graphique d’une marque de distributeur ou d’un client si vous êtes fournisseur par exemple, il vous faudra toujours bien vous démarquer.

Des valeurs et une personnalité perceptibles sur son site internet

identite-visuelle
Un site internet est avant tout un outil pour informer son client des prestations, produits, actualités et autres informations concernant l’activité de son entreprise. C’est l’essentiel me direz-vous de l’intérêt d’un site web.

Cependant, savez-vous que malgré tout, l’internaute se fie beaucoup à sa première impression en s’attardant tout d’abord sur le design de votre site internet ? Votre site a beau avoir toutes les informations essentielles pour mettre en avant votre activité, s’il n’est pas ergonomique ou ne donne pas envie par son aspect, vous perdrez malheureusement une partie de vos lecteurs, autrement dit vos clients potentiels.

En fait, un site internet, c’est comme un produit. Imaginez le client entrant dans un rayon et cherchant le plus vite possible un produit en balayant du regard tous ceux qui se trouvent à sa portée. En deux secondes et demie, allez trois, il se dirigera vers le produit qui lui donnera plus envie de… Le lire, de le découvrir. Le site web, c’est exactement le même concept. Donner envie par le design avant de le lire plus en détail. Et si ce n’est pas pour le design, il doit au moins apporter de la crédibilité en un coup d’œil.

Mais, ce n’est pas tout !
Le design oui, mais pas n’importe lequel…

Je vous explique.
Lorsque l’on rencontre quelqu’un, on a tendance à inconsciemment le juger par son apparence. Nous allons regarder ce que cette personne porte, sa manière de parler, de se mettre en avant par ses bijoux, accessoires ou sa coiffure… Ensuite, en fonction de nos convictions, nous allons bien évidemment au-delà de ces simples détails.

Pour l’internaute, c’est exactement la même chose. Si vous êtes un producteur
bio leader sur son marché et que votre site date de 10 ans… Vous perdrez sûrement en cohérence avec votre message. Vos clients ou partenaires passeront outre parce qu’ils vous connaissent bien, mais les potentiels, pas forcément. Je me dis souvent, même si on est leader sur notre marché, le client nous connaît-il forcément ?

Ce qui m’amène à vous parler de mes conseils pour allier image et design d’un site internet pour plaire, oui, mais avec stratégie.

Un design à la hauteur de son image de marque

image-marque

Le choix des cibles

Le message que l’on souhaite faire passer à ses clients ou partenaires est donc l’essence même de la construction et de l’aspect de son site internet.

On peut toujours être tendance tout en étant cohérent avec son image de marque. Reprenons par exemple notre producteur bio, leader sur son marché, qui souhaite faire connaître ses dernières innovations dans ses modes de production, mais également par ses emballages.

A qui doit-il s’adresser, est-ce tout d’abord ses consommateurs ou ses partenaires ? Dans tous les cas, un site ne doit viser qu’une seule cible. Graviteront autour toutes les autres qui trouveront un autre site, ou un espace, qui leur est complètement dédié.
Pour ce producteur, s’adresser d’abord à ses consommateurs me semble tout particulièrement important. Il lui faudra un site qui réponde aux informations que recherchent ou intéressent le consommateur et doit arborer un design, ou plutôt style si vous préférez, de manière à ce qu’il puisse s’identifier.

Un design simple avec beaucoup d’humour aura plus d’effet qu’un site sobre et classique, plus adapté pour un site partenaire. Son site partenaire aura par contre des données plus techniques et le partage des valeurs dans la collaboration BtoB. Le consommateur doit sentir en un coup d’œil que la marque se veut proche de lui.

N’hésitez pas également à jeter un coup d’œil à des sites concurrents et voyez comment ils s’adressent à leurs cibles, la manière dont ils mettent en avant leurs nouveautés et inspirez-vous en pour vous démarquer.

Le choix des photos

Lorsque l’on est dans l’alimentaire, l’erreur est d’intégrer des photos HD et retouchées pour embellir sa matière première. Lorsqu’on est producteur, je pense que ce type d’image n’est adapté que pour mettre en avant un packaging, ou pour des achats de première nécessité.

En tant que producteur, il est plus dans la logique de plaire de manière censée, avec la mise en avant de valeurs. Le but est que le consommateur achète le produit parce qu’il a un coup de cœur et sait qu’il achètera dorénavant que ce produit, par son histoire. Un achat qui va donc au-delà de la simple nécessité, et rapporte donc plus à l’entreprise.

Il faut, certes, de belles photos, mais avec un minimum voir aucunes retouches et toujours avec une touche de présence humaine. Imaginez des pommes de terre dans la main du producteur venant juste d’être récoltées, de ces tomates gorgées de soleil dans son champ lors d’un après-midi ensoleillé, avec le seau ou la brouette du producteur prêt à les cueillir. Vous l’aurez compris, il faut scénariser le plus possible les photos à travers des valeurs fortes.

La mise en avant de l’innovation

Lorsqu’on innove, il faut donc le mettre en avant sur son site internet. Privilégiez par exemple des images avec un style « dessins à la main » pour habiller votre site web. Le dessin évoque la créativité et le sens de la recherche. Choisissez des couleurs chaudes (orange, bleu ciel, fushia, vert pomme…) pour que l’internaute puisse identifier votre activité axée dans l’alimentaire. Le noir et le gris sont également utilisés pour rappeler le côté sobre et design, comme lorsqu’on est prêt à user de créativité et de couleurs.

Faites des rubriques pour mettre en avant vos recherches, les étapes. Informez vos internautes de votre participation à des événements ou des nouveautés concernant l’organisation au sein même de votre équipe. Mettez en avant les valeurs et les objectifs de votre entreprise dans les années à venir. Montrez tout ce qui attestera de votre engagement. Ce qui est également important, c’est de rester humble et ne surtout
pas mentir !

La recherche d’interaction avec ses internautes

interaction-client
Pour une question de visibilité et surtout pour plus de transparence, interagir avec ses internautes est le meilleur moyen de fidéliser et de se rendre accessible auprès du client, en d’autres termes prendre soin de lui et l’écouter.

Les réseaux sociaux vont seront plus qu’indispensables. Il y en a plusieurs, mais je privilégie les 3 qui me semblent incontournables pour commencer : Facebook, Twitter et Google+, ce dernier pour vous rendre bien visible auprès de Google. Facebook reste un des premiers réseaux sociaux à être le plus utilisé, toutes cibles confondues (pour en savoir plus, voir l’article sur Webmarketing-conseil.fr : « Les 9 Réseaux Sociaux à Prendre en Compte en 2017″). Twitter parce que de nombreux journalistes y sont présents et, pour ma part, c’est le meilleur endroit pour parler de son activité et se maintenir informé des actualités dans son secteur, pour sa propre veille.

Ce qui se fait rarement, mais que je pense être un bon moyen de fidéliser, c’est la création spéciale d’une page « Evénement produit ». Il s’agit d’une page originale et ponctuelle qui met en avant la dernière nouveauté ou innovation du moment. Ce type de page est souvent accompagné d’un jeu concours et retransmise sur les réseaux sociaux. De manière générale, elle raconte l’histoire de la nouveauté. Par cette page, vous ramenez ainsi plus de trafic sur vos réseaux sociaux, mais surtout sur votre site internet. De quoi faire une pierre deux coups ! Voici un exemple qui me semble intéressant de vous montrer, et qui concerne le nouveau bouchon « snap-clip » de chez Cristaline.

Une page intégrée dans le site internet de la marque, avec son propre menu et les explications de la nouveauté. Sympa non ? Sur cet exemple, cette page conserve la charte graphique du site, mais elle peut complètement reprendre l’esprit décalé et la charte d’un nouveau packaging par exemple.

Un autre outil de communication très valorisé également : le blog.
 La différence du blog par rapport aux réseaux sociaux, c’est qu’il permet d’y raconter la chronologie d’actions de votre entreprise, non pas axée que sur le marketing, et de suivre votre histoire à travers votre développement. C’est un lieu plus informel que votre site « vitrine », mais plus formalisé qu’un réseau social. Il permet de vous exprimer et surtout d’apporter des informations complémentaires. Exemple : « Le secret de ce nouvel emballage, on vous dit tout ! ». Ça donne un côté exclusif, l’internaute se sent très vite traité comme un VIP.

Dans tous les cas, interagir avec vos internautes augmentera la notoriété de vos produits et incitera à les découvrir par le partage de leur histoire. Ces différents outils web vous permettront de suivre le mouvement de vos consommateurs, de soulever des problèmes que vous n’auriez pas connaissance et surtout… De rassurer et d’humaniser votre marque.

La promotion et la mise à jour des informations pour conserver l’intérêt de votre site

mise-a-jour-site-internet-news
Enfin n’oubliez pas de promouvoir votre site internet ! Faites-le connaître sur vos cartes de visite, signatures mail, invitations diverses voire même sur vos factures.

Montrer que vous êtes ouvert et toujours aussi dynamique physiquement qu’en ligne.

N’oubliez pas également de mettre vos informations à jour, et de renouveler le design de votre site internet continuellement. Je conseille de faire les grosses mises à jour tous les 3 ans en moyenne. Dites-vous simplement qu’au bout de 5 ans, votre site peut être déjà obsolète, ne serait-ce que par les dernières tendances émergentes qui plairont davantage à vos lecteurs. Vos valeurs ou objectifs peuvent également évoluer. Mettez ainsi à jour votre site internet au fur et à mesure de votre développement.

Vous pourriez également être intéressé par cet autre article pour tout savoir afin de « Maîtriser son image sur internet par une immersion dans l’E-réputation ».

Et vous ? Quelles difficultés rencontrez-vous actuellement sur votre site internet ?
Article écrit par Dominique VA de Focus Design 360°

Next Post:
This article was written by

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>